Your browser is not up to date and is not able to run this publication.
Learn more

« Rien n est plus capable que la mémoire de féconder et nourrir l esprit » ainsi s ex- primait Plutarque au 1er siècle avant J.-C. dans L éducation des enfants. C est dire ô combien la mémoire est depuis des siècles un sujet d intérêt pour tous. La mémoire ne peut se réduire au seul or- gane qu est notre cerveau. Tout comme l être humain est fait de chair et d os, la mémoire forme un tout et ne peut s ap- préhender qu en ayant une vision plurielle de celle-ci. L histoire, le développement du numérique, la philosophie, la médecine et bien entendu les neurosciences viennent éclairer nos connaissances sur la mémoire individuelle, collective et sociétale. L Observatoire B2V des Mémoires, dont je préside le Conseil scientifique peut, depuis sa création en 2013, s enorgueillir d être un objet unique en son genre : protéiforme, pluridisciplinaire, en constante réflexion sur les évolutions scientifiques au sens large. Placée sous le prisme de la mémoire avec un grand M, la volonté de commu- niquer autour de toutes les mémoires,

cristallisée à l origine, ne se dément pas au fil des ans. Engagés dans une réflexion commune entre leurs disciplines respec- tives, les membres du Conseil scientifique ont à cœur le partage de leurs savoirs bien au-delà de la communauté scientifique.

Démonstration en a encore été faite au cours de l année écoulée avec bon nombre d actions innovantes tournées vers un pu- blic large et varié. Capsules vidéos, articles, newsletters, la communication et la parole de l Observatoire se sont diversifiées et propagées. Les médias, source d infor- mation indéniable, ont permis de relayer l étude réalisée en lien avec l IFOP pour faire le point sur l état des connaissances des Français sur la mémoire et les trau- matismes. Cette étude inédite a permis de montrer que nos contemporains ont sai- si les liens entre la mémoire individuelle, la mémoire collective, dans une société confrontée à des traumatismes de tous ordres. Elle a aussi mis en lumière l évo- lution de la prise en charge des personnes

ayant subi un traumatisme affectant leur mémoire et ayant des impacts non seule- ment sur celle-ci mais aussi sur leur vie et place dans la société.

La mémoire, objet de recherche transdisci- plinaire, est l affaire de tous. Les membres du Conseil scientifique préparent active- ment la prochaine édition de la Semaine de la Mémoire 2020 à Tours pour aller à la rencontre du public, informer et par- tager les connaissances sur la mémoire. Quid des impacts de l alimentation sur notre mémoire ? Les animaux ont-ils une mémoire ? Les neurosciences à l école, voici quelques-uns parmi les nombreux thèmes qui seront abordés. Notre mé- moire est précieuse, elle forge notre iden- tité. Pour la comprendre et la protéger, il faut nourrir notre esprit. C est à quoi, nous allons continuer à nous employer au tra- vers de l Observatoire B2V des Mémoires en 2020.

FRANCIS EUSTACHE Président du Conseil scientifique de l Observatoire B2V des Mémoires, Neuropsychologue, Directeur d études à l École Pratique des Hautes Études (EPHE) Directeur d une unité de recherche de l Inserm à l Université de Caen-Normandie, Co-responsable scientifique du programme de recherche 13-Novembre (CNRS, Inserm, HeSam).

4