L'apprentissage

Les apprentissages sont de natures multiples : apprentissages verbaux, procéduraux, cognitifs ou encore moteurs (comme faire du vélo). Quels mécanismes de notre mémoire nous permettent d'acquérir ces apprentissages ? Quels sont les conditions favorables à l'apprentissage ? Pouvons-nous améliorer nos capacités d'apprentissage ?

Image
enfant apprenant à écrire

Tout au long de la vie, nos apprentissages vont permettre notre adaptation à la société, à notre environnement. L’apprentissage contribue aussi :

  • à notre autonomie, par le biais du travail par exemple,
  • à notre intégration sociale, car nous « apprenons » des comportements sociaux
  • à notre bien-être, dans le sens où nous « apprenons » la règle de jeux et toutes sortes d’activités sportives et de loisirs.

Ainsi, notre capacité d’apprentissage participe à notre épanouissement individuel.

Image
enfant apprenant à faire du velo

Les apprentissages sont de natures multiples, allant de l’apprentissage de nouvelles informations (apprentissages verbaux, sémantiques) à celui de nouvelles procédures (apprentissages procéduraux), cognitives (faire un calcul mental) ou motrices (faire du vélo).

Ces différents apprentissages font appel à plusieurs systèmes de mémoires qui collaborent pour remplir les trois fonctions de la mémoire : enregistrer les informations nouvelles (l'encodage), les conserver (le stockage), et les récupérer (la récupération) :

En savoir plus

Consulter la page sur la mémoire individuelle pour comprendre le rôle de chacun des 5 systèmes de mémoire