La maladie d'Alzheimer

Découverte en 1906 par Aloïs Alzheimer, cette maladie est une affection du cerveau dite « neurodégénérative », c’est-à-dire qu’elle entraîne une disparition progressive des neurones. Quelles sont les caratéristiques de la maladie ? Les symptômes ? Les études scientifiques en cours ?

Image
Alzheimer

Des signes qui doivent alerter :

  • oublis fréquents des événements récents et égarements d'objets
  • difficultés pour se repérer dans l'espace et notamment dans de nouveaux lieux
  • difficultés à effectuer des tâches courantes, qu'il s'agisse de tâches familières comme cuisiner, ou de taches administratives
  • problèmes de langage (incapacité à trouver le mot juste et adapté)
  • difficultés d'adaptation face à de nouvelles situations
  • modification de l'humeur et de la personnalité : anxiété, irritabilité, parfois agressivité, troubles du sommeil, repli sur soi...
  • apathie, perte d’enthousiasme
  • perte du jugement

Si l'entourage repère certains de ces signes, il est important d'en parler au médecin généraliste.

Dépistage des troubles cognitifs par étape

On parle de troubles cognitifs pour désigner les troubles de la mémoire, du langage oral et écrit, de l'attention et de l'orientation.

  • 1ère étape : consultation du médecin généraliste qui peut pratiquer des tests, pour voir s’il s’agit d’un oubli bénin lié à l’âge ou d’une maladie de la mémoire, les médecins utilisent des tests simples, 
  • 2e étape : les consultations mémoire en gériatrie
Image
Alzheimer

L’évaluation gériatrique est alors multidimensionnelle (examens somatique, psychologique, comportemental, biologique…). Peuvent également être effectué des examens radiologiques, scanner, imagerie par résonance magnétique (IRM) ou encore un examen tomodensitométrique cérébral.

Si une atrophie cérébrale est ainsi mise en évidence, elle n’est cependant pas spécifique de la maladie d'Alzheimer. Elle permet avant tout d'éliminer d'autres maladies dont les troubles peuvent être similaires.