Mémoire et sommeil

Il existe un lien très étroit entre le sommeil et la mémoire. En amont, le sommeil prépare le cerveau à apprendre, à encoder de nouvelles informations. Ultérieurement, il va consolider ces apprentissages en une mémoire stable et durable.

Image
homme en train de dormir

Les rêves sont-ils liés à la mémoire ?

On pense généralement que les rêves sont, au moins en partie, le reflet conscient des réactivations cérébrales correspondant à la mémoire des expériences récentes. Lors des phases de sommeil léger et profond, les rêves contiennent des images « réalistes » correspondant à des fragments d’apprentissages récents. Ces images sont incorporées de façon apparemment anarchique à d’autres souvenirs, d’autres connaissances qui, au cours du sommeil paradoxal s’expriment sous une forme plus abstraite et riche en émotions. On ne voit pas sur quoi, autre que nos mémoires, les rêves se construiraient. Mais savoir s’ils contribuent par eux-mêmes à consolider, transformer et faire évoluer notre mémoire, la charge émotionnelle de nos souvenirs, ou encore à alimenter notre créativité est une tout autre question.

 

Pourquoi certains se souviennent de leurs rêves et d’autres pas ?

Image
jeune fille en train de rêver

Le cerveau qui dort – et reste endormi - n’est pas physiologiquement capable de se souvenir de ses rêves.

Pour que ce souvenir existe, le rêve doit être immédiatement suivi d’un court réveil qui « réactive » son contenu, permettant à l’hippocampe « réveillé » de le prendre en charge pour le maintenir en mémoire. A l’appui de cette idée, il a été montré que certaines régions du cerveau des « dits-rêveurs » réagissent beaucoup plus aux stimuli de l’environnement – qui les réveillent – que celles des « dits non-rêveurs ».

D’ailleurs, des lésions affectant ces mêmes régions suppriment le souvenir des rêves. Enfin, le contenu lui-même du rêve, sa cohérence, sa charge émotionnelle, faciliteraient sa prise en charge lors du réveil nocturne et sa mise en mémoire.

A lire aussi 

L'article "Mémoire, rêve et cauchemars"