Denis Peschanski

Historien, spécialiste de la Seconde Guerre mondiale et des sciences de la mémoire. Directeur de Recherche au CNRS. Directeur scientifique de l’équipement d’excellence Matrice. Président des conseils scientifiques du Mémorial de Caen et du Mémorial du camp de Rivesaltes. Co-responsable scientifique du Programme 13 Novembre.

Publié le 16.07.2020
portrait
Image
Denis Peschanski

Interview de
Denis
Peschanski

Membre du Conseil scientifique de l’Observatoire B2V des Mémoires

Parcours

Directeur de recherche au CNRS, Denis Peschanski est affecté au Centre Européen de Sociologie et de Science politique. De 2001 à 2005, il est membre du conseil scientifique du CNRS. Puis, de 2006 à 2008, il devient directeur scientifique adjoint au CNRS, département des sciences humaines et sociales.

Il est le responsable scientifique de l'équipement d'excellence MATRICE, plateforme technologique visant à mieux comprendre les interactions entre mémoire individuelle et mémoire collective.

Depuis quelques années, Denis Peschanski a centré ses travaux sur la mémoire et la mémorialisation. En lien avec sa spécialité initiale, il s’est attaché à la mémoire de la Seconde Guerre mondiale (avec MATRICE), à celle du 11 septembre 2001 et, très rapidement après les attentats, à celle du 13-Novembre 2015. Il codirige le Programme 13-Novembre (2016-2028) avec Francis Eustache. Comme pour MATRICE, le Programme 13-Novembre  est financé par les Investissements d’Avenir (SGPI) via l’Agence Nationale de la Recherche (ANR).

Travaux

En avril 2009, le projet qu’il copilote avec Ed Berenson (New York University) « Memory and Memorialization » a été retenu par la Fondation Face et l’Ambassade de France aux Etats-Unis. Le projet associait pour trois ans NYU et le CNRS ; le mémorial de Caen et la US Fondation for Museum and Memorial 9/11.

En janvier 2011, son projet d’Equipement d’excellence (EQUIPEX), MATRICE, est retenu dans le cadre du Grand Emprunt. Il en est le responsable scientifique et le porteur est HESAM Université.

Thème : mémoire individuelle et mémoire sociale (une plateforme technologique).

Deux mandats durant, il a présidé la commission SHS 4 du Fonds National de la Recherche Scientifique (Belgique) et depuis 2007 et 2002 il préside les conseils scientifiques du Mémorial de Caen et du Musée-mémorial du Camp de Rivesaltes.

Votre présence dans l’Observatoire ?
Dans un monde scientifique où l’étanchéité est le plus souvent la règle, la proposition de Francis Eustache était d’autant plus intéressante que j’étais déjà engagé dans un programme transdisciplinaire. Il s’agit làd’un vrai défi mais la qualité des collègues que j’ai découverts ou redécouverts depuis mon arrivée, était garante d’échanges de haut niveau, qui plus sans enjeu de pouvoir et dans une parfaite ambiance.
Avec Francis Eustache nous travaillions déjà sur les ces sujets et ces rencontres régulières, ces publications communes ont à l’évidence nourrit notre appel commun à l’émergence de nouvelles sciences de la mémoire fondées sur cette approche transdisciplinaire. Comme le montrent mes responsabilités au sein de mémoriaux, la coopération interdisciplinaire entre professionnels et scientifiques m’intéresse beaucoup. Il s’agit d’explorer les frontières de la connaissance. C’est un vrai défi.

Ce qui m’intéresse tout spécialement, c’est de considérer qu’il est impossible de comprendre pleinement ce que l’on appellera « la mémoire collective », entendue comme la représentation sélective du passé participant à la construction identitaire d’une société ou d’un segment de cette société, si l’on ne prend cérébrales de la mémoire, et qu’on ne peut comprendre pleinement ces dynamiques si l’on ne prend pas en compte l’impact du social. Il s’agit là non seulement d’une piste innovante, mais d’une condition à l’émergence de nouveaux questionnements qu’impose l’objet « mémoire ».

Même si la vocation thérapeutique n’est pas au cœur de ma démarche, je constate bien qu’en s’attachant à mieux comprendre le fonctionnement de la mémoire et, donc, aussi, à ses pathologies, il est possible d’intervenir et de soigner, que ces pathologies touchent les individus ou la société.
3 mots pour définir la mémoire ?
- Représentation
- Identité
- Dialectique

3 mots pour définir l’Observatoire ?
- Ouverture
- Interdisciplinarité
- Recherche

Parmi ses publications

  • 2020, Laura Nattiez avec DP et Cécile Hochard, 13 novembre, des témoignages, un récit, Paris, Odile Jacob.
  • 2020, Philippe Pierre, DP, Carine Klein-Peschanski et Héloïse Cartron-Picart, Victimes du terrorisme. La prise en charge, Paris, Hermann
  • 2020, Alison Mary (…et ali…) Pierre Gagnepain, « The Resilience after terror : the role of memory suppression”, Science, 14 février 2020
  • 2019, Pierre Gagnepain et ali, « Collective memory shapes the organization of individual memories in the medial prefrontal cortex », Nature. Human Behavior, Dec. 2019 https://doi.org/10.1038/s41562-019-0779-z)
  • 2018, DP et Brigitte Sion eds, La Vérité du témoin, Mémoire et mémorialisation, vol. 2, Paris, Hermann
  • 2015, Renée Poznanski, DP, avec Benoît Pouvreau, Drancy, un camp en France, Paris, Fayard
  • 2014, Thomas Fontaine et DP, La Collaboration, Paris, Tallandier et ministère de la Défense.
  • 2013, « Pour un changement de paradigme en Memory Studies » Les Chantiers de la mémoire, Paris, INA Editions
  • 2013, (ed.), Mémoire et mémorialisation, vol. 1 De l'absence à la représentation, Paris, Hermann
  • 2012, Les années noires, Paris, Hermann
  • 2012, Mémoire et traumatisme. Entretiens avec Boris Cyrulnik, INA Editions
  • 2010, DP avec la collaboration de Marie-Christine Hubert et Emmanuel Philippon, Les tsiganes en France : 1939-1946, Paris, CNRS éditions, 176 p.
  • 2002, La France des camps : l'internement, 1938-1946, Gallimard, 456 p.
  • 2002, Des Étrangers dans la Résistance, Paris, Éditions de l'Atelier & Champigny-sur-Marne, Musée de la Résistance nationale, 126 p.
  • 2000, avec Gilles Le Béguec, Les Élites locales dans la tourmente : du Front populaire aux années 1950, Paris, CNRS-Éditions, Collection CNRS histoire, 460 p.
    A retrouver ici