La mémoire des chimpanzés est-elle supérieure à la mémoire humaine ?

Découvrez l’incroyable mémoire visuelle du chimpanzé Ayumu : 

Vous aussi testez votre mémoire face à Ayumu

La mémoire de travail visuo-spatiale des chimpanzés est-elle supérieure à celle des humains?

La réponse de notre expert, Robert Jaffard, neurobiologiste 

Notre mémoire de travail nous permet de maintenir présentes à l’esprit et d’utiliser des informations qui ont disparu de notre champ perceptif. Cette vidéo montre le chimpanzé Ayumu, âgé de 7 ans, réaliser pratiquement sans erreur une épreuve de mémoire de travail visuo-spatiale. Il souvient de la position de 9 chiffres qu’il n’a pu percevoir que pendant une fraction de secondes avant leur masquage. La performance d’Ayumu est remarquable pour plusieurs raisons. D’abord, le nombre de positions à retenir, qui mesure l’empan de sa mémoire spatiale immédiate, est de 9.

Chez l’homme, cet empan, mesuré par le test de Corsi, est en moyenne de 5. Ensuite, la durée de présentation des chiffres avant leur masquage peut être réduit jusqu’à 210 ms sans affecter sa performance. Selon les chercheurs, il utiliserait une mémoire eidétique ou « photographique » où l’image mentale reste aussi précise que la perception dont elle est issue. Finalement, l’étude originale montre que les chimpanzés les plus jeunes (7 ans), sans être aussi brillants que Ayumu, ont de meilleures performances que leurs congénères plus âgés (30 ans) mais que des étudiants – ou dans la vidéo, des enfants - confrontés à la même épreuve ont des performances médiocres. Peut-on en conclure que la mémoire de travail visuo-spatiale des chimpanzés est supérieure à celle des humains? Deux études (2, 3) indiquent que des sujets humains soumis, comme les chimpanzés, à un entraînement intensif, réalisent des performances aussi bonnes (sinon meilleures) que ces derniers (voir aussi 3).

Cela confirme les résultats d’autres expériences montrant que l’on peut améliorer la mémoire de travail par l’entraînement mais que le transfert de cette amélioration d'une tâche de mémoire de travail à l'autre reste limité (6).

1. Inoue S & Matsuzawa T. Curr.Biol. 2007, 17: R1004.

2. Silberberg A & Kearns D. Anim.Cogn. 2009, 12: 405.

3. Cook P & Wilson M. Psychol.Bull.Rev. 2010, 17: 599.

4. Cook P & Wilson M. Science 2010b, 328: 1228.

5. Jonides J. Nat. Neurosci. 2004, 7: 10.

6. Melby-Lervåg M et al. Perspect. Psychol. Sci. 2016, 11: 512.