Nicolas Legrand

Nicolas Legrand, étudiant en neurosciences et lauréat 2014 de la bourse doctorale, nous présente sa thèse sur la suppression des souvenirs.

Publié le 16.07.2020
portrait
Image
Nicolas Legrand

Nicolas
Legrand

Diplômé d'un Master en neurosciences des comportements

Après des études en mathématiques et en philosophie à l’UPMF de Grenoble jusqu’en 2011, il obtient deux ans plus tard, à Lyon, un Master en sciences cognitives et neurosciences, puis un master en neurosciences des comportements (spécialisé dans la neuropsychologie et l’imagerie cérébrale) en 2014 à Caen. Cette même année, il se distingue comme lauréat de la Bourse de l’Observatoire B2V des Mémoires. Nicolas Legrand avait remporté l’adhésion du jury avec son projet portant sur « l’étude de la consolidation et la suppression des souvenirs individuels et collectifs ». Depuis, trois années se sont écoulées.

Découvrez en vidéo les conclusions de sa thèse :

https://www.youtube.com/watch?v=hfQWIHv5XWw

Notre mémoire se construit autour d’associations entre des souvenirs : le potentiel d’évocation du simple goût de la madeleine de Proust en est un bon exemple.

Télécharger l'interview complète à mi-parcours

Nous vous proposons de revenir en vidéo sur le parcours du candidat et l'objet de sa thèse.

https://www.youtube.com/watch?v=N4fE5_ak0ng